Nouvelle orientation ? Questions...

Publié le par CocoNut's

Nouvelle orientation ? Questions...

Je reviens aujourd'hui avec un tout nouveau sujet, un énorme questionnement...

Jusqu'alors, je m'étais dit que je devais "perdre" (même si je n'aime pas ce mot) du poids, mais je ne m'étais pas rendu compte qu'en réalité, je devais perdre la MOITIE de mon poids actuel ! Et oui...

Alors suit un long moment de doutes. Je sais que plusieurs personnes l'ont fait par leurs propres moyens, ne serait-ce que dans mon entourage, mais je me demande très sincèrement si la motivation et la détermination seront là, avec moi, au fil des mois...

Puis, j'ai découvert sur youtube, des vidéos très intéressantes d'une jeune femme de 25 ans qui est sur le point de se faire opérer pour pratiquer une sleeve, puis de son évolution. A première vue, cela fait rêver, faut pas se mentir !

https://www.youtube.com/watch?v=6r00iINjMlk

J'aimerais ne plus avoir l'impression d'être la grosse copine rigolote que l'on prend pour sortir car on se sent plus belle et mille fois plus valorisée à côté

Après plusieurs recherches, j'ai pu constater que le procédé était beaucoup moins lourd que le by-pass, à savoir qu'en premier lieu (et ce qui m'inquiétait le plus), avec la sleeve, les carences sont quasi inexistantes. Il n'y a donc, de base, pas besoin de médicaments ni de médecins à vie (de base... tout est relatif).

Bien sûr, cela reste une opération lourde et le délai d'attente est entre 1 à 2 ans.

Estomac normal

Estomac normal

Estomac après une sleeve

Estomac après une sleeve

Estomac après un by-pass

Estomac après un by-pass

Donc grosse remise en question, gros doutes, énorme panique, et finalement, un téléphone ce matin pour prendre rendez-vous chez mon médecin. Oui, je sais ! Mais après tout, il n'y a rien de mal à se renseigner...

Mais la peur m'envahit également car j'ai vraiment l'impression d'être une cause perdue. Même si je ne dois pas me soucier de l'avis des autres, certains diront que je prends la solution de "facilité" (ce que je trouve poussé car la "facilité" n'est vraiment pas le terme approprié pour une telle opération) et d'autres diront qu'eux y sont arrivés à force de détermination et donc que je peux le faire, qu'il faut simplement que je me bouge.

Cependant, à un moment donné, il faut bien s'apercevoir que nous n'avons malheureusement pas tous le même mental, la même volonté et la même rigueur. Je suis peut-être de ceux qui baissent les bras rapidement. Ou peut-être même que je n'ai finalement jamais eu ce fameux "déclic". 

En bref, une grosse remise en question. Car pour moi, que ce soit une sleeve ou un by-pass, l'après-opération reste pareille. A savoir : une opération qui ne fonctionne pas ou mal, une sensation de frustration suite à une très mince quantité de nourriture (quand on peut l'ingérer), certaines douleurs même si on ne peut prévoir leur intensité au préalable, une perte rapide avec la peau qui ne suit pas, la dépression que cela peut entraînerla peur de ne pas se reconnaître, etc. 

A la différence de certaines personnes, je ne me vois pas comme je suis aujourd'hui. Et quand je m'en rends compte, c'est la claque. Donc la perte rapide ne me fait pas peur, car je sais que mon psychique et mon physique seront forcément à nouveau réunis à un moment ou à un autre.

J'ai envie de pouvoir à nouveau rentrer dans une taille ne serait-ce que 44, de ne plus avoir à perdre patience dans les magasins, de mieux respirer, ne plus avoir mal au dos, ne plus avoir l'impression d'être la grosse copine rigolote que l'on prend pour sortir car on se sent plus belle et mille fois plus valorisée à côté, ou même "la grosse" tout court. J'aimerais enfin retrouver une vie équilibrée, saine, avoir des enfants (et que cela se voit et non pas que l'on me dise "dis-donc, on dirait que tu as pris du poids" durant les 8 premiers mois de grossesse), marcher et faire du sport sans être sur les rotules et essouflée dès les premières minutes et pouvoir profiter des merveilles de la vie et de cette terre.

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs, attendons ce fameux rendez-vous pour enfin pouvoir prendre en compte toutes les portes de sorties que l'on m'offre et prendre le temps d'en parler et de les étudier. Et cette fois, peut-être beaucoup plus sérieusement qu'avant.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article