Rdv spécialiste chirurgie bariatrique #2

Publié le par CocoNut's

Ahhh ! Voici enfin quelques nouvelles croustillantes à vous donner ! Cela me manquait de ne plus écrire mais là, je suis bien partie pour vous écrire des articles toutes les semaines ! Bref, passons à ce qui nous intéresse le plus : Le FAMEUX rendez-vous :

Rdv spécialiste chirurgie bariatrique #2

Et voilà, nous y sommes ! Le rendez-vous si attendu s'est déroulé ce matin !

Il a duré un peu plus d'une heure, suivi de quelques prises de sang (ratées, aïe ça fait mal !) et une heure à raconter, c'est long.

On est pas encore au bout, pensez à prendre quelque chose à boire ;o)

J'ai donc rencontré cette spécialiste en chirurgie bariatrique, dite endocrinologue. Jeune, dynamique, à l'écoute et j'en passe. Evidemment, dès que le feeling passe, tout va mieux.

Nous avons donc commencé à parler de ma prise de poids, à quoi était-elle due, que s'était-il passé dans ma vie, mon comportement alimentaire, etc. (on ne va pas revenir dessus, tout est sous l'onglet "Mon histoire").

Suite à tout cela, je lui ai demandé pourquoi est-ce que la sleeve n'était pas connue et pourquoi les médecins ne recommandaient que le by-pass.

Elle m'a donc expliqué plusieurs choses intéressantes, à savoir :

1) Le by-pass existe depuis 50 ans, la sleeve depuis seulement 5 ans. Nous avons donc beaucoup plus de recul par rapport aux effets du by-pass qu'à ceux de la sleeve ;

2) Lors de l'opération, pour le by-pass c'est un vrai puzzle à remettre en place et ils gardent chaque organe qu'ils retirent tandis qu'avec la sleeve, on enlève simplement les deux tiers de l'estomac qui partiront à la poubelle. Ce qui signifie qu'en cas d'extrême urgence, le by-pass peut être réversible, la sleeve non ;

3) La sleeve est plus pratiquée dans d'autres pays car ils n'ont pas des chirurgiens qui connaissent parfaitement l'opération du by-pass. Cela veut donc dire que n'importe quel chirurgien qui pratique le by-pass peut pratiquer la sleeve, mais pas l'inverse ;

4) La perte de poids est plus rapide et conséquente avec le by-pass qu'avec la sleeve ;

5) Visiblement, il y aura des carences pour les deux opérations ;

6) Quelques mois / années après le by-pass, on peut tout à fait manger 3/4 d'une assiette normale (chose que je ne savais pas) ;

7) A savoir que la sleeve provoque des remontées acides. Sachant que j'en ai déjà suffisamment, il faudra faire des examens pour voir si mon estomac  serait assez fort pour en supporter plus ou si, au contraire, il est trop abîmé.

Puis, elle m'a annoncé que je n'étais pas prête pour l'opération...

Pas besoin de vous faire un dessin, vous l'aurez sûrement compris, elle est plutôt pour le by-pass que pour la sleeve. Toutefois, elle admet être prête à en discuter.

Suite à toutes ces informations, elle m'a également donné une adresse pour des cours d'aquagym réservés aux "obèses" (donc pas de complexes) et qui sont remboursés par l'assurance, sous certificats médicaux. Dans la foulée, elle m'en a donc fait un.

Puis, elle m'a annoncé que je n'étais pas encore tout à fait prête pour l'opération ! Et non ! Pour l'instant, je ne mange pas correctement et, malgré le fait que je ne prenne pas de poids, j'ai toujours des troubles alimentaires.

Elle m'a donc demandé comment je souhaitais commencer la démarche :

- Seule

- Avec une diététicienne

- Avec une psychologue

Je lui ai de suite répondu que pour la diététicienne, ce n'était même pas la peine d'y penser (vous vous rappelerez sûrement de mon article sur la fameuse spécialiste pour troubles alimentaires...) mais que j'avais tout de même besoin d'un suivi. Elle m'a donc pris rendez-vous lundi prochain (c'est rapide) avec une psychologue qui travaille en étroite collaboration avec elle. Premier pas franchi ! Plusieurs rendez-vous par semaine seront donc agendés.

Puis, le moment des cours ! Et oui, car il faut des cours pour se sensibiliser à ces différentes techniques opératoires, à la perte qui va avec ainsi qu'à l'alimentation. Lors de ces cours, je ferai la rencontre de personnes sur qui les opérations ont échoué. Ce sont 2 heures et demi de cours, tous les lundi soirs pendant un mois. Suite à ça, nous nous reverrons pour voir si je veux toujours le faire, quelle technique je préfère et si j'ai perdu un petit peu de poids (il n'y a pas de barème de perte précis, le but étant de voir si je suis guérie).

Heureusement, il restait une place en janvier suite à un désistement avec une longue file d'attente, mais elle m'y a inscrite. Ça m'évitera donc d'attendre 6 mois (et en même temps, je passe devant pleins de gens mais je ne le dirai pas).

Elle m'a également donné la carte, même si ce n'est pas d'actualité pour l'instant, du chirurgien qui m'opérera. L'opération se déroulera donc dans l'enceinte de la Clinique Cécil à Lausanne, et je dois avouer être plutôt contente car je trouve cette clinique géniale ! Une fois le chirurgien vu, la date de l'opération arrivera très très vite, cela se compte en semaines.

Cela vaut la peine d'attendre d'être soignée avant de faire une opération aussi lourde

Elle m'a ensuite fait passer quelques examens, balance et mesures. Tout est en ordre, tout va bien (enfin, à part le poids, qu'on se comprenne bien) ! Elle a tout de même tenu à me faire une prise de sang, les derniers résultats datant de début 2015, ils n'étaient sûrement plus à jour. Et étant donné que je suis difficile à piquer (non pas parce que je suis un animal mais parce que mes veines sont profondes), je ressort donc avec trois piqûres à trois endroits différents... La dernière, sur le dessus de la main (vous savez, là où ça fait le plus mal) a fonctionné, quelle veine ! Ha ha ha...

Donc voilà le résultat de cet entretien : Elle ne se fait absolument de soucis pour moi. Ce sera peut-être un peu plus long, mais cela vaut la peine d'attendre d'être soignée avant de faire une opération aussi lourde, plutôt que le faire dans l'urgence, sans être prête, et qu'elle échoue car oui, une prise de poids peut survenir dans les années qui suivent les deux opérations.


En résumé :

Lundi 19 octobre 2015 : Rendez-vous avec la psychologue

Lundi 11 janvier 2016 : Début des cours

Mercredi 3 février 2016 : Rendez-vous avec la spécialiste

A bientôt pour de nouvelles aventures !

*Je me suis rendue compte que la dénomination que j'utilisais pour mon titre était fausse. A présent, ce sera répértorié sous "Spécialiste chirurgie bariatrique".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zoé 22/12/2015 19:00

Coucou !
Voila je suis Zoé, 21 ans, 1m70. Je faisais 136kg en juillet.
J'ai commencé à lire ton blog par le début. Tu parlais régime. Je me suis dis que c'était une super chance de trouver enfin un blog régime qui est anti chirurgie de l'obésité, depuis des mois. On ne trouve que des obèses passant par de la chirurgie et c'est très démotivant pour ceux qui font un régime. Et puis quel ne fut pas ma deception en lisant que tu te dirigeais vers la chirurgie. Je me dis à ce moment là qu'encore une autre passe par là. Doucement je commence à me dire que je n'arriverais jamais à faire mon régime seule. Si tous le monde passe par la chirurgie, c'est qu'il n'y à que ca qui marche. Courage à toi !! Je vais te suivre et t'encourager, ne lache rien.
Zoé, 21 ans, 1m70 et désormais à 122kg.
http://zoepertedepoids.canalblog.com/

CocoNut's 17/01/2016 21:25

Coucou Zoé ! Merci pour ton commentaire.

Oui, je me suis tournée vers cette méthode, mais c'est un choix personnel et je n'inciterai personne à faire ou ne pas faire d'opération. Je suis cependant convaincue d'avoir trouvé la méthode qui me correspond, nous le verrons au fil des mois ;)

Je ne pense pas avoir parlé régime (?!) pour la simple et bonne raison que je n'y crois pas. J'ai toutefois ma meilleure amie qui a fait un rééquilibrage alimentaire et qui aura bientôt perdu 50kg en un an. Je te conseille vivement d'aller voir son blog : www.lsdp-avec-ginie.over-blog.com

Félicitations pour ta perte de poids ! Ne lâche pas non plus et tiens-moi au courant de ton évolution !

Au plaisir de te relire,
Cordialement,
CocoNut's