Cours chirurgie bariatrique #4

Publié le par CocoNut's

Cours chirurgie bariatrique #4

Bonjour à tous !

Me revoilà pour, cette fois-ci, le tout dernier cours de chirurgie bariatrique, et une grosse remise en question !

Toutes ces informations proviennent du cours "Information pré-opératoire" /aspects médicaux - CHUV PMU, 2012

Cette séance était basée sur l'alimentation pré et post opération.

Tout d'abord, voici un petit questionnaire sur le by-pass qui servait à évaluer nos connaissances, mais je trouvais très intéressant de le mettre sur cet article. Je me rends compte que, et moi la première, beaucoup de personnes ont des préjugés et mauvaises informations sur cette intervention, et je pense, après cet article, perdre toute crédibilité concernant des articles antérieurs sur ce blog, mais bon ;)

Cours chirurgie bariatrique #4
Cours chirurgie bariatrique #4

Ça en bouche un coin hein ? Et ce n'est pas fini !

Voici quelques conseils diététiques pré-opératoires à suivre 2 semaines avant l'intervention :

Afin de diminuer la taille du foie et les risques opératoires, il est impératif de suivre ces recommandations les deux semaines précédent l'intervention. Attention, il ne s'agit pas du tout là d'un régime, soyons d'accord !

Tout d'abord, stop alcool et boissons sucrées ! Il faudra également arrêter la charcuterie, les fritures, les sauces et le sucre (édulcorants autorisés).

Vous allez donc me dire : Mais que vas-tu manger ?!

Et bien voici la réponse :

Légumes ou salade à midi et le soir ;

Aliments protéiques à midi et le soir également ;

Farineux / Féculents à chaque repas (soit matin, midi et soir) ;

Max. 1 cs d'huile ou de beurre par repas.

Cependant, voici la consommation maximale de certains aliments par jour :

Max. 2 fruits / jour ;

Max. 2 produits laitiers / jour ;

Max. 1 portion de produit sucré (édulcorant, pas le vrai sucre) / jour.

Et on nous rajoute gentiment qu'il n'est pas nécessaire d'être plus strict que cela... Ah bon ? On peut être plus strict que cela ? Je ne peux donc pas faire une grève de la faim après tout ce que vous nous interdisez ? Je suis une mauvaise langue, je l'admets, je sais que tout ça est pour mon bien. 

Le souci, c'est que n'ayant jamais fait de régime et donc ne m'étant jamais restreinte, j'appréhende un peu ce moment (un tout petit peu hein).

Puis... Vient l'alimentation après opération !

Jour 0 : Opération

Jour 1 : Transit (ce liquide affreux qu'on nous fait boire en nous faisant des radios en même temps pour voir si le trajet du liquide à notre estomac est bien correct)

Jour 2 : Alimentation liquide

Jour 3 : Alimentation mixée

Durant ces deux derniers jours, consultations avec diététicienne à l'hôpital.

Petite parenthèse qui faisait partie de mes préjugés : Je ne savais absolument pas qu'au bout de deux jours, nous pouvions commencer l'alimentation mixée... J'étais persuadée que c'était un mois liquide / un mois mixé... PREJUGES !

Puis après l'opération, à domicile :

Env. 10 jours : Rendez-vous pour enlever les fils 

Env. 1 mois : Rendez-vous avec le chirurgien et la diététicienne

Reprise de l'alimentation solide

Env. 2 mois : Rendez-vous avec la diététicienne

Env. 3 mois : Rendez-vous avec le médecin et le chirurgien

Cours chirurgie bariatrique #4

Quelques conseils post-opératoires pour savoir gérer les quantités : Les ramequins ou autres petits récipients !

Il est également conseillé de préparer et congeler à l'avance les plats pour le retour à la maison, car avec la perte de poids et la fatigue qui s'en suit, l'énergie pour cuisiner ne sera pas là.

Puis, le témoignage tant attendu de cette dame "by-passée" (que je vais vous abréger, sinon on est pas sorti de l'auberge) :

Cette jeune femme de 25 ans a fait cette opération il y a 4 ans. Elle nous expliquait avoir eu une énorme perte de poids (passée d'environ 120kg à 55kg au début). Pas d'affolement, elle nous en a expliqué les raisons. Tout d'abord, des soucis de santé qui n'étaient pas liés au by-pass mais qui la faisaient vomir plusieurs fois par jour, puis elle était au chômage à cette période, et se consacrait donc au sport intensif (3h par jour)... Une fois ses soucis de santé passés, elle a reprit un peu de poids ce qui est normal et il le fallait car elle était beaucoup trop mince. Elle a avoué recommencer à sortir au resto avec ses amis dès le retour de l'alimentation, sans aucun soucis, elle prenait simplement le reste de son plat à emporter. 

Suite à l'opération, c'était l'euphorie totale le premier mois. C'est vrai que de sortir de l'hôpital avec déjà quelques kilos en moins, c'est quelque chose. La fatigue ne s'est donc pas fait sentir. Le deuxième mois, en revanche, la fatigue était bien présente, mais pas de quoi la freiner dans le sport.

Elle a expliqué que, maintenant encore, il lui était parfois difficile de se concentrer en mangeant car oui, un morceau qu'on oublie de mâcher et c'est les toilettes pour tout vomir. 

Elle s'est fait opérer l'année dernière car son corps avait besoin de chirurgie esthétique. Elle s'est donc fait faire une abdominoplastie et s'est également fait refaire les seins en Tunisie (nous pourrions en débattre longtemps mais il est vrai que la Tunisie a d'excellentes cliniques et à un prix moindre, qui ne nécessite pas forcément toute l'attente qu'il y a en Suisse). Elle n'a donc pas souffert du by-pass, mais la chirurgie esthétique était visiblement une autre histoire, surtout pour les seins (super...).

A présent, elle boit des cocas tous les week-end et de l'eau gazeuse durant la journée (oui oui, des boissons gazeuses) sans aucun problème. Elle fait attention à son alimentation, mais elle ne s'interdit pas quelques bons repas. Elle mange 3/4 d'assiette à 1 assiette suivant les aliments (plus ou moins lourds) sans problèmes et bois, preuve à l'appui, de grandes gorgées d'eau. Elle n'a plus de carences, seulement en vitamine B12 et je ne sais plus quoi, mais donc pas autant qu'on nous l'avait dit.

Et maintenant... C'est le drame. Je ne comprends plus rien, je doute de tout, comment a-t-on pu me décourager ainsi pour le by-pass auparavant, comment ai-je pu avoir tous ces préjugés, finalement, cette petite nana a une vie parfaitement normale malgré l'opération !

Comme vous avez pu le constater, le by-pass a été très présent dans ces articles, car la sleeve n'est finalement pas très présente en Suisse. Et je dois avouer que mon coeur, à présent, balance plus pour le by-pass car, liste des avantages et inconvénients de chaque opération faite, je pense que j'aurais un meilleur suivi et qu'il y a un plus grand recul avec cette opération et donc, que je ne risque finalement "pas grand chose", même si c'est vite dit.

A bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article