Rdv spécialiste chirurgie bariatrique #3

Publié le par CocoNut's

Rdv spécialiste chirurgie bariatrique #3

Aloha !

Le deuxième rendez-vous avec mon endocrinologue a eu lieu la semaine passée.

Pas d'opération prévue dans l'immédiat mais voici un petit résumé de la séance :

Elle me demande donc des nouvelles sur l'évolution des entretiens d'avec la psychologue, je lui fait donc un topo de ce qui a changé sur mon comportement (mais elle est pas bête non plus, la psy lui fait un rapport de chaque séance) à savoir :

  • Je mange beaucoup moins lors des repas, j'ai enfin atteint une quantité normale ;
  • Je laisse des restes dans mon assiette lorsque je sens que je n'ai plus faim ;
  • Je mastique beaucoup plus qu'avant ;
  • Je fais attention à ce que je mange, je cuisine plus qu'avant, les fast-food ne m'ont plus revue depuis un moment ;
  • Je bois moins de boissons sucrées même si j'ai toujours ces mauvaises habitudes (...) ;
  • Je me bouge plus qu'avant (rien que l'escalier à la place de l'ascenseur : merci les travaux) ;
  • Je ne grignote toujours pas donc pas trop de soucis à se faire pour l'après opération ;
  • Je n'ai plus de pulsions alimentaires.

​Elle me félicite pour tous ces progrès et me demande si je suis toujours focalisée sur la sleeve. Je lui réponds que je doute beaucoup, qu'après ces cours, je suis plus confiante par rapport au bypass. Elle a toujours été pro bypass et ne s'en cache pas, donc elle me sourit. Un sourire du genre "je te l'avais dit !". Elle m'explique ensuite (et je n'avais pas vu les choses de ce côté, ma foi quand on est bornée, on est bornée) qu'il aurait été dommage, à mon jeune âge, de faire une opération sur laquelle on n'a pas de recul et qui peut être dangereuse pour ma santé s'il s'avérait qu'il fallait, dans quelques années, la supprimer comme l'anneau. Elle me dit (ou me redit) également que si la sleeve est tellement pratiquée à l'étranger, c'est parce qu'il y a tellement peu de chirurgien qui savent faire un bypass que la sleeve est l'opération de deuxième choix.

En bref, elle est rassurée que je choisisse le bypass et ajoute qu'avec tous les efforts déjà fournis et ceux qui vont suivre, elle ne se fait pas de soucis quant à la réussite de l'opération (on est sûr de rien, certes...).

Mais ce n'est pas tout : elle me fait monter sur la balance.

Cela fait également une éternité que je ne suis pas montée sur une balance donc j'ai un peu peur du résultat et le résultat arrive...

Même poids que lors du dernier entretien !

Alors oui, cela peut vous paraître bizarre que je sois heureuse, mais cela prouve que je n'ai pas pris un gramme ! Je ne me dépense simplement pas assez par rapport à ce que je mange (Katia, je te rappelle en passant  qu'on doit commencer l'aquagym et le fit...).

Donc : JE SUIS STABLE ! Elle ajoute que c'est une très bonne nouvelle.

Puis, le moment de la prise de tension. La dernière fois, elle s'y était reprise à deux fois pour me faire ce test et ma tension était trop élevée. Cette fois-ci, en une fois et une tension normale ! Cela prouve donc qu'il y a eu des changements et qu'il n'y a, selon elle, plus autant de sucre dans mon sang.

Le processus de changement n'est pas encore terminé, il me reste encore un petit bout mais un bon chemin parcouru !

Lors de la séance, elle me propose l'insertion d'une diététicienne (celle des cours) en plus de ma psychologue qui travailleront en étroite collaboration.

Elle me propose également de commencer à faire les démarches pour les examens relatifs au bypass (gastrectomie, etc.), mais je lui répond non. Oui, car si l'opération est dans 6 mois, je ne trouve pas utile de les faire dès à présent.

Je vois presque le bout ! Prochain rendez-vous le 15 juin 2016 !

Affaire à suivre !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article