Le journal de C.E. (sans le journal et sans Marc Darcy)

Publié le par CocoNut's

Le journal de C.E. (sans le journal et sans Marc Darcy)

Tout d'abord, bonne année à vous tous très chers lecteurs et amis ! Non, je ne suis pas en retard, on a jusqu'au 31 janvier pour la souhaiter, non mais ! ;-)

Qui dit 2017 dit l'année du changement et des projets pour ma part.

Voici une petite mise à jour, cela faisait longtemps que je ne vous avais pas posté un article.

Commençons par le 1er point : la cigarette

Le journal de C.E. (sans le journal et sans Marc Darcy)

7 jours ! (en réalité 9 mais vous vous souviendrez sûrement de ce film d'horreur) Oui, cela fait à présent 9 jours que j'ai arrêté de fumer. Enfin... j'avoue en fumer encore une par jour mais par rapport aux 20 quotidiennes, c'est plutôt pas mal même si (oui je sais) aucune serait l'idéal. En réalité, je n'ai pas réellement besoin de fumer cette cigarette, mon corps n'est plus en manque de nicotine mais pour l'instant, ça me convient. 

Jusqu'ici, tout va bien, je ne suis pas grognon ou pénible (du moins, pas plus que d'habitude, c'est déjà pas mal) et je le vis très bien sans grignotages ou compensations particulières.

J'ai déjà quelques changements au niveau des goûts - mais ce n'est pas spectaculaire - et de l'odorat : je peux repérer une personne en train de fumer à 100m ! Non, c'est une blague mais il est vrai que je le sens plus que d'ordinaire. 9 jours sans fumer... ce qui signifie CHF 72.90 d'économisé pour l'instant et qui ne sont pas à négliger comme vous pourrez le constater plus bas.

2ème point : Les fêtes de fin d'année

Le journal de C.E. (sans le journal et sans Marc Darcy)

Là, je dois dire que je rie un peu moins... Bonjour hyperphagie ! Moi qui pensais m'être débarrassée de toi, voilà que tu refais surface... 

Le problème, c'est que je ne me suis jamais mise dans une situation à "risque" comme durant ces fêtes. Une bande d'amis, des rires, la détente, les discussions, le rythme (quel rythme ?) décalé, etc. : le cocktail explosif pour moi. J'ai pu m'apercevoir que dans ces cas-là, je ne gère plus rien. Ni la quantité, ni la vitesse, je n'écoute même plus mon corps. Et donc, ça donne un peu trop de kilos pris et ma balance m'a quelque peu fait la tête...

Dit comme cela, la situation ne semble pas si grave. Pourtant c'est un réel sentiment de honte profonde que j'ai face aux autres. Mais je pense que tant qu'on n'est pas obèse, on ne peut pas vraiment comprendre ce que j'avance mais nous y reviendrons plus tard.

Bon, je ne m'avoue pas vaincue, j'ai encore un moment pour les perdre et cela me fait un bon exercice pour plus tard...

3ème et dernier point (et pas des moindres) : Le déménagement

Plus haut, je vous disais que l'argent économisé des cigarettes me serait utile : vive les achats lors d'un déménagement !

Plus haut, je vous disais que l'argent économisé des cigarettes me serait utile : vive les achats lors d'un déménagement !

Et oui ! Enfin ! Dans un grand appartement tout neuf, au calme, cosy, dans un village charmant... Enfin bref, tout ce que j'attendais ! Et comme j'aime me répéter que rien n'arrive par hasard, le déménagement aura lieu le 1er avril 2017 !

Oui, vous avez bien lu, oui, 10 jours seulement après l'opération, oui, c'est de la folie, oui, ça va être galère, je vous le confirme, mais avec une bonne organisation c'est tout à fait faisable et ça en vaut bien la peine ! Et après tout, quitte à changer de qualité de vie avec l'opération, autant tout changer et recommencer sur des bases bien plus saines.

En bref : Je pensais que 2016 était mon année, qu'elle m'avait fait grandir, changer, mûrir, que j'avais pris de bonnes décisions qui s'étaient révélées très bénéfiques par la suite, que j'avais réussi beaucoup de choses entreprises, etc., mais je sens que 2017 sera pour moi l'année du changement et de l'accomplissement de soi et elle sera HALLU... attends la suite... CINANTE ! J'en suis persuadée.

Le journal de C.E. (sans le journal et sans Marc Darcy)

A bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article