I'm still alive...

Publié le par CocoNut's

I'm still alive...

6 mois ?!?!

Cela fait 6 mois que je n'ai pas publié... Et j'avoue ne pas avoir vu le temps passer, je suis désolée de ne pas avoir donné plus de nouvelles.

Il s'en est passé des choses (merveilleuses et d'autres un peu moins) en 6 mois ! Bon, reprenons les choses "essentielles" du post-op bypass :

En juillet, je suis allée faire une échographie de ma vésicule biliaire comme me l'avait demandé mon chirurgien : R.A.S. ! Tout est parfait.

La semaine passée : Rdv avec l'endocrinologue pour le contrôle habituel (oui, c'est là que je me suis aperçue que ça faisait 6 mois que je n'avais pas posté d'article).

J'appréhendais pas mal d'y aller c'est vrai, mon poids avait fait yoyo ces dernières semaines m'affichant tantôt 83kg, tantôt 81kg, tantôt 82kg puis, d'après les résultats de début de cette semaine, 79,4kg (soit mon poids "normal"). J'étais assez étonnée malgré tout car même s'il y a eu quelques écarts, au vu de la quantité mangée cela me paraissait énorme comme prise de poids si toutefois il devait y en avoir une. Faut croire que mon corps débloque ces derniers temps avec les problèmes, mais je préfère une surprise comme ça que l'inverse.

Je m'attendais à une remise à l'ordre d'autant plus que niveau temps des repas, on est clairement autour des 5-10 minutes à présent, que je ne mâche pas assez, que je fais des blocages, j'ai des nausées fréquemment, que niveau diététique on peut clairement faire mieux, bref, c'était le bordel. Mais voici :

Je lui explique donc ce que je viens de vous écrire, elle m'explique que c'est normal. A environ 1 an et demi post-op, nous, une grande majorité d'opérés, nous prenons pour dieu. Bon, c'est pas mot pour mot ce qu'elle m'a dit. Mais concrètement, on est plus sur de notre corps, plus sur de ce qu'on peut manger ou non, etc. Alors du coup, c'est un peu comme si on oubliait d'où on est parti. C'est rassurant, ça veut donc dire que je ne suis pas la seule. Reste simplement à tout reprendre en main comme si je venais de me faire opérer (chronomètre, assiette plus petite ((oui il y a une parenthèse dans la parenthèse mais c'est pour préciser que quand j'ai faim, je prends des assiettes normales mais n'arrive presque jamais à les finir... Bonjour le gâchis !)), et la mastication bon dieu !).

Puis, viens la question du sport... Hum hum... Je ne vais pas vous résumer mes déboires gynécologiques depuis quelques mois, mais concrètement, le sport, c'était mort depuis juin à cause de divers kystes ovariens. Bon, c'est pas comme si j'avais tenu un rythme régulier jusque-là mais tout de même, ça c'est vu sur mes résultats de masse grasse et musculaire ensuite.

Pour les résultats sanguins : Toujours une carence en B12 et fer (pas étonnant), ce qui fait que je dois monter la dose de fer et calcium et donc passer à deux comprimés par jour à la place d'un. Je pense y survivre wink.

Pour le reste des analyses, tout est normal, taux de protéine et sucre normal aussi. Ouf !

Puis le moment de mettre le truc machin chouette pour calculer la masse. Bon, comme on pouvait s'y attendre, j'ai perdu un peu de masse musculaire (soit un peu moins d'un demi kilo) et pris un peu de masse grasse en contrepartie mais rien d'alarmant. J'étais à à 79.9kg lors de la dernière pesée en mai, et à 81,1kg le 12 octobre lors du rendez-vous. Comme je vous le disais plus haut, en début de semaine retour à 79.4 donc pas de quoi s'affoler.

Elle reste très enthousiaste, me dit que c'est normal d''avoir une variation de masse grasse et musculaire et que de toute façon, je reste parfaitement au-dessus de la moyenne en ce qui concerne la partie musculaire.

Bien entendu, il faudra dès que possible me remettre au sport, mais pas quitte à mettre ma santé en péril.

Elle a également regardé mon ventre... D'après elle, on pourrait croire que je sors d'une grossesse certes, mais pas que j'ai perdu 60kg, c'est rassurant !

Donc définitivement et en accord avec Monsieur, pas d'opération esthétique.

Ça m'aura en tout cas donné une bonne leçon d'aller chez elle. Dans des situations pas faciles, ça redevient le bordel (excusez mon language, ce n'est que la deuxième fois dans cet article) au niveau de la qualité des repas et des collations, mais c'est fini, vive la reprise en main.

Tout ça pour vous dire de rester vigilants. Certes, on nous opère de l'estomac, mais pas du cerveau. Les vieux démons peuvent revenir plus vite qu'on ne peut le penser, le tout est de se reprendre à temps. Je ne suis pas d'accord avec ceux qui mettent plus bas que sol les opérés (et c'est bien souvent des commentaires venant de personne opérées que je vois sur les réseaux sociaux) en leur disant qu'ils sont en train de tout gâcher, que c'est inadmissible de se laisser aller, qu'un mcdo, même de temps en temps devrait être interdit, etc. Mais. Que sommes-nous avant tout ? Des êtres humains il me semble. Avec nos forces mais aussi nos faiblesses. Alors opérés ou non, les coups de mou ça arrive à tout le monde. Que quelqu'un me jette la pierre si ça ne lui est jamais arrivé de passer une journée à ne pas manger équilibré. Alors certes, on nous a offert une deuxième chance. Mais une chance pour vivre. Pas pour faire un régime toute sa vie. Pour vivre normalement et non pas pour être conçu comme un robot. L'auto-flagellation on connaît, on est les premiers à se faire la morale.

Coup de gueule passé, voilà pour les nouvelles du moment smiley

​​​​​​​Malheureusement, à passé 1 an et demi, il ne se passe plus grand chose de très croustillant au niveau du bypass... Mais j'essaierai de vous tenir au courant le plus souvent possible surtout que de belles choses vont arriver en 2019 !

Je n'avais pas pris le temps de vous en parler jusque-là, mais j'aurais bientôt l'occasion de vous expliquer comment concilier bypass et, entre autre, repas de mariage...... Vous me suivez ?... wink

Bisous bisous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilou 07/09/2020 03:08

Hello...
Je ne sais pas si tu consultes encore ton blog....

En tout cas merci pour ce témoignage
MERCI MERCI MERCI.

Il est 2h55 du matin et je viens de tout lire.

Je viens de me faire opérer, ce devait être une sleeve mais une fois sur la table le chirurgien a " découvert" une grosse hernie mal placée, qui ne se voyait sur aucune des radios échos togd du bilan pré operatoire et à décidé sans me demander mon avis de pratiquer un bypass au lieu d'une sleeve.

cela fait un an que je ne me renseigne qu'au sujet de la sleeve et de ses conséquences au niveau carences, malabsorbtion etc..

,Je te raconte pas l'angoisse dans laquelle je suis depuis 5 jours, car voir le chirurgien a peine 5 min le lendemain de l'intervention, pour me dire qu'il avait tout compte fait changé d'opération à cause de cette hernie, et que j'allais avoir des carences, dumping et Cie ça m'a foutu les j'tons.

Surtout que ce n'était pas forcément une opération vitale, obligatoire pour moi, et non prise en charge.

Si je ne me trompe 0as cela fait un peu plus de 3ans que tu as été opérée.
Comment c'est maintenant ?

As-tu continuer à perdre du poids ? Stabilisée ?
Peut être às tu eu un enfant ? Si c'est le cas comment c'est passé ta grossesse ?

En tout cas merci pour ce blog mêlant réconfort et humour, pour moi c'est une catastrophe de ne pas avoir été consulté pour le changement d'opération ????

CocoNut's 17/09/2020 11:36

Bonjour Lilou,
Tout d'abord, un grand merci pour ton commentaire, c'est grâce aux personnes comme toi que mon blog prend tout son sens.
Il est vrai que j'ai été assez discrète ces derniers temps (année.....).
Je ne comprends pas trop la décision du chirurgien sans t'en avoir informée au préalable mais bon... Il a certainement du faire au mieux pour toi mais je comprends ton angoisse. J'espère que tu vas mieux !
Ça fait plus de trois ans maintenant que j'ai été opérée, une vraie renaissance !
Je suis stabilisée à 78-80 kg depuis plus de deux ans. J'ai accouché en mai et j'avais pris 20kg durant ma grossesse (une sacrée claque pour le mental au début...) et très honnêtement, je crois que j'avais quasiment tout pris dans le ventre. Toujours est-il qu'un mois après avoir accouché, j'avais déjà tout re perdu ;-) La grossesse s'est très bien passée malgré quelques vertiges au début car la tension était trop basse et une carence en fer assez sévère mais une légère carence en B12. J'allaite mon bébé et aucune carence au compteur à présent !
Ne t'en fais surtout pas, écoute-toi au maximum, c'est le meilleur conseil que je puisse te donner ! Le corps médical c'est une chose, mais toi seule te connaît mieux que personne !