Pneumologue #1

Publié le par CocoNut's

Et ma nouvelle meilleure amie est...

Pneumologue #1

Roulement de tambours...

La machine à apnée

La machine à apnée

Et oui, grande nouvelle (si je peux appeler cela comme ça).

 

Petit résumé :

Etant tout le temps fatiguée même après 12heures de sommeil consécutives et ayant énormément de problèmes de ronflements (comme une tronçonneuse, ne mâchons pas nos mots...), je suis allée chez un pneumologue afin de faire un "test du sommeil" (désolée, je n'ai pas les termes techniques exacts). Cela signifie que l'on doit être appareillé toute une nuit avec des tuyaux dans le nez, une machine attachée au plexus et un bouchon pour le doigt (c'est très vite expliqué mais voici une photo plus explicative) :

Pneumologue #1

Voici donc l'équipement que j'avais. Il y a plus confortable, je dois l'avouer. Heureusement, le point positif est que je pouvais dormir chez moi, car auparvant cela se faisait à l'hôpital. 

Donc la nuit est passée, elle ne fût pas des plus reposantes, je l'admets.

Le lendemain, j'ai déposé cet appareil chez le pneumologue puis, 4 semaines après, j'ai eu droit au verdict : Je faisais beaucoup trop d'apnées, il me fallait une machine.

Je suis donc retournée chez mon pneumologue il y a maintenant 3 jours qui m'a expliqué que je faisais environ une apnée toutes les trois minutes, ce qui signifie que toutes les trois minutes, mon cerveau se réveillait car il était en manque d'oxygène. Bien entendu, je ne m'en rappelais pas à mon réveil (ce qui est normal) mais imaginez un petit peu le manque de sommeil...

Il m'a donc expliqué qu'il fallait, et ce, dès ce jour, que j'ai une machine à apnée avec un masque pour améliorer ma qualité de sommeil (et celles des autres). Cette machine envoie de l'air sans arrêt et, nouvelle technologie oblige, c'est une machine intelligente qui enregistre les apnées et, lorsqu'elle sent que j'en fais, envoie plus d'air. Ainsi, il m'est quasi impossible d'en faire.

Bon, ce n'est pas très réjouissant je vous le concède car je devrai sans cesse l'avoir avec moi. Mais un des points positif est que, du coup, je ne ronfle plus ! C'est simple, si je ronfle, je m'étouffe ! Waow, quel soulagement parce que je pense que vous êtes en mesure d'imaginer la honte que l'on a face à ça... Je ne pouvais plus dormir avec quelqu'un, ne serait-ce qu'avec des amies car j'avais tellement peur de les déranger durant la nuit et les ronflements, ça ne se commande malheureusement pas. 

Petit rappel délicat : Evitez de réveiller une personne qui ronfle ou de lui faire des réflexions au réveil. Non seulement la personne se sentira mal à l'aise, mais en la réveillant, vous avez deux fois plus de chances qu'elle se retourne et ronfle encore plus fort... Pensez que c'est tout autant désagréable pour vous que pour la personne qui ronfle. Fin du petit rappel.

Donc voilà, une nouvelle meilleure amie pour la vie qui a de loin changé ma façon de dormir. J'ai un masque qui s'applique uniquement sur le nez qui se rapproche à peu près du modèle ci-dessous (le mien est beaucoup plus souple et n'a pas autant de sangles) : 

Pneumologue #1

Cela peut faire peur de se dire qu'à 23 ans, je devrais passer pratiquement le reste de ma vie avec cette machine si je ne veux pas avoir de complications (l'apnée du sommeil peut en entraîner des tas, jusqu'à la mort parfois), mais quand je vois à quel point cela améliore ma qualité de sommeil et même de vie, je ne pourrais pas m'en passer.

Publié dans Ma Bataille, Pneumologue, Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article