Spécialiste pour trouble alimentaire #1

Publié le par CocoNut's

Spécialiste pour trouble alimentaire #1

Et là, elle me jette un regard mélangé entre exaspération et empathie

Il y a quelques temps, au vu de mes résultats plus que satisfaisant suite à un check-up (aucune trace de diabète, cholestérol, etc.), mon médecin traitant m'a demandé si je comptais faire quelque chose pour mon poids. Je lui ai répondu que, justement, c'était dans mes projets mais que je voulais y arriver par moi-même et non pas grâce à diverses opérations.

Il m'a donc conseillé un médecin, une dame, spécialisée dans les
consultations pour troubles alimentaires. Je vais donc vous raconter mon rendez-vous un peu particulier de ce jour :

Lorsque je suis entrée dans cette salle d'attente froide, je ne savais pas trop à quoi m'attendre... Puis, j'ai rencontré cette femme qui allait certainement m'aider dans ma quête de perdre du poids.

J'avais en face de moi une spécialiste débordée qui avait un air dépassé au vu de tous les dossiers qui jonchaient sur son bureau. Pas très rassurant comme première approche car cela me faisait penser qu'au final, elle n'avait pas réellement d'intérêt pour moi et que je n'étais qu'une simple patiente de plus, moi qui avait spécifiquement demandé à mon médecin traitant que quitte à voir une spécialiste, autant que celle-ci me suive régulièrement et me soutienne.

La consultation commence, elle me demande quelles sont mes attentes au niveau poids. Enthousiaste mais raisonnable, je lui dis que j'aimerais passer sous la barre des 100kg. Et là, elle me jette un regard mélangé entre exaspération et empathie et me dit : Mademoiselle, vous ne pourrez jamais être en dessous de 100kg à long terme. Sur une longue durée, vous ne pourrez perdre que 5%, si vous êtes plus chanceuse 10%, de votre poids actuel soit 7 kg ou tout au plus 13kg... Ok, première claque.

Selon son avis "médical", si je voulais vraiment perdre du poids, il faudrait que j'ai recours à une chirurgie abdominale (chose qui, je le répète, est absolument hors de mes projets pour l'instant) car c'est ce qu'il y aurait de plus efficace mais pas sur une longue durée.

Un flot d'insultes toutes plus diverses les unes que les autres sont passées dans ma tête

Je rétorque "pourquoi je ne pourrais pas y arriver ? Ma prise de poids a été soudaine et dû à des  problèmes personnels et psychologiques, si je les règle et que mon abord avec la nourriture est plus sain, pourquoi est-ce que je ne pourrais pas perdre tout le poids que j'ai pris ?". Selon elle, on ne mange pas quand on ne va pas bien. J'ai vraiment l'impression que, pour elle, on ne mange que parce qu'on a faim. Deuxième claque.

Bon, je l'écoute, je me tais car après tout, c'est elle la spécialiste. Puis elle me parle de groupe de soutien ; je me dis "ah génial ! Des gens avec qui partager ce que je ressens !". Puis après réflexion, elle m'annonce qu'aucun de ses patients n'est dans la même situation que moi et que, même si c'était le cas, elle ne créerait pas de nouveaux groupes car elle en a déjà trop et qu'elle souhaite baisser son taux d'activité pour gentiment prendre sa retraite. Pardon ?! Et là, c'était la claque de trop. Un flot d'insultes toutes plus diverses les unes que les autres sont passées dans ma tête jusqu'à la fin du rendez-vous.

Donc pour reprendre la chose : Je souhaite, sur conseil de mon médecin, voir une spécialiste pour troubles alimentaires ; Je souhaite régler ce problème que j'ai avec la nourriture sur le plan psychologique sans pour autant voir une diététicienne qui me répéterait ce que je sais déjà ;

Résultat : On m'envoie chez cette spécialiste qui, visiblement, ne jure que par une opération et qui me dit d'emblée que je ne pourrais pas avoir accès à un groupe de soutien et que je ne perdrai pas plus de 5kg à long terme ?!

Donc en résumé, sans opération (ou même avec) je suis une cause perdue ?

Au final, elle m'a quand même proposé un "suivi" pour que nous voyions ensemble mon comportement alimentaire... J'ai accepté, mais pour une seule et unique raison, pour qu'elle voit que je peux y arriver !

Je suis donc sortie de chez elle à la fois motivée car je veux à tout prix lui montrer que je peux y arriver, mais également abasourdie et même vexée qu'on ne puisse pas avoir plus de tact avec un patient.

Publié dans Divers, Ma Bataille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lolli 20/10/2016 13:01

Bonjour,
Je commence à lire ton parcours.
Je suis vraiment ébahie par le comportement de cette "professionnelle" !! Ca se voit qu'elle n'a jamais été dans notre cas pour parler de cette façon !!
Bon courage, j'ai hâte de lire la suite !!
N'hésites pas à aller faire un tour sur mon blog.

CocoNut's 31/10/2016 13:54

Merci beaucoup Lolli :-)